Digitalisation de l’officine

L’officine peut-elle rester à l’écart de la transformation digitale qui révolutionne les comportements d’achat et l’organisation du commerce de détail ? La pharmacie n’a pas encore abordé ce virage et affiche un décalage numérique important avec des patients de plus en plus mobiles, informés et interconnectés. Digitaliser l’information et le suivi des traitements, recommander des apllications, vendre et conseiller des objets connectés « santé » sont jugés légitimes par une majorité de patients, mais quasi inexistants à l’officine.

stats pharmaciens et digital

La pharmacie digitale, est une nouvelle relation à construire avec le client. Ceci n’est en aucun cas un effet de mode, mais une réelle opportunité d’apporter des services pertinents.

Mais finalement, la pharmacie digitale, c’est quoi ? Il s’agit de gérer sa présence sur internet, sa présence dans le e-commerce, la télémédecine, le merchandising digital au sein de son établissement ainsi que la vente d’objets connectés…

smartphone croix

En fait, toutes les technologies qui permettent à l’officine d’exercer son métier de manière un peu différente, au plus proche de ce qu’attendent les clients et les patients. Devant la multitude de possibilités qui s’offrent à eux, il est nécessaire de privilégier celles qui correspondent à un vrai service attendu par les patients. Celui qui est le plus évident est aussi le plus simple à réaliser, le « Cick & Collect ».

(Sources, cf Pôle Pharmacie-santé, Les Echos Etudes)